Les aides disponibles

Les pouvoirs publics encouragent fortement tous les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique significatifs dans le cadre de la transition écologique.

Plusieurs dispositifs d’aides sont désormais disponibles pour vous aider dans le financement de votre projet de rénovation énergétique : MaPrimeRénov’, prime CEE (certificat d’économie d’énergie), aides régionales, etc.

Le montant des aides varie en fonction de la nature des travaux réalisés et du niveau de ressources du ménage, et peut très significativement diminuer le reste à charge qui correspond au montant qu’il vous reste à payer après avoir obtenu les aides de l’État.

Nous estimons, prenons en charge,
et avançons le montant des aides pour vos travaux !

isglö, expert en prime CEE et mandataire MaPrimeRénov’

Pour rendre votre projet réellement accessible, isglö a développé une expertise en Primes CEE et dans la gestion des demandes MaPrimeRénov’.

En interne, nous avons un service de collecte des aides destiné aux propriétaires de maison pour faciliter leur projet de rénovation énergétique.

Nous vous déchargeons de toute la partie administrative !

  • Nous estimons les aides auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre situation

  • Nous prenons en charge toutes les démarches administratives

  • Nous avançons pour vous le montant des aides et primes

Nous déduisons directement de votre facture le montant des aides MaPrimeRénov’ et CEE pour soulager votre trésorerie !

Vous souhaitez vous faire aider par isglö pour récupérer les aides et monter votre dossier ?

Les aides disponibles

Les certificats d’économie d’énergie (CEE)

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont aussi connus sous le nom de “Prime énergie”. Ils visent à faire baisser la consommation énergétique nationale. Ce dispositif encadré par l’État oblige les fournisseurs d’énergie, appelés “obligés”, à mettre en place ou promouvoir des actions d’économies d’énergie auprès des particuliers. Concrètement, ces “obligés” subventionnent une partie des travaux de rénovation énergétique réalisés par les particuliers. Les travaux doivent généralement être effectués par un professionnel ou une entreprise labellisés RGE (reconnu garant de l’environnement).

Les primes Coup de pouce

Cette aide est une bonification des Certificats Économies d’Énergie (CEE), pour certaines opérations particulières et sur une période définie :

  • Coup de pouce “Rénovation performante d’une maison individuelle” : rénovation globale performante d’une maison individuelle.

  • Coup de pouce “chauffage” : installation d’une chaudière biomasse ou d’un système solaire combiné, d’une pompe à chaleur air-eau ou eau-eau.

Elle a pour but d’accélérer la transition énergétique et d’aider les ménages les plus modestes à économiser sur leur consommation. En effet, le montant de la prime varie en fonction des ressources : les plus précaires ont droit à un montant plus important.

MaPrimeRénov'

Qu'est-ce que MaPrimeRenov' ?

MaPrimeRénov’ est une aide de l’État qui s’adresse aux ménages, aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. Son montant est calculé en fonction du type de travaux et des ressources du ménage. Cette prime permet de financer une partie du montant des travaux de rénovation énergétique tels que les travaux d’isolation, de ventilation, de remplacement du système de chauffage par une pompe à chaleur ou un poêle à granulés.

Un montant qui varie en fonction des revenus

Le montant des primes est divisé en quatre catégories, répartissant ainsi les ménages pouvant bénéficier de cette aide en fonction de leurs revenus :

Le cumul avec les autres aides

Le dispositif MaPrimeRénov’ est cumulable avec la prime énergie (Certificats d’Économies d’Énergie), la TVA réduite, les aides locales et l’éco-prêt à taux zéro.

Zoom sur MaPrimeRénov’
pour des travaux de rénovation globale.

Depuis 2022, tous les Français propriétaires ont désormais droit à MaPrimeRénov’ pour entreprendre des travaux de rénovation globale. Deux dispositifs existent en fonction de la catégorie de revenus dans laquelle vous vous situez.

Contrairement à des gestes isolés, « Au coup par coup », les forfaits “rénovation globale” et “Sérénité” sont versés aux propriétaires qui adoptent une démarche complète avec un audit énergétique préalable et plusieurs gestes de rénovation (isolation thermique, menuiseries, ventilation, changement du système de chauffage…). Cette approche est la plus performante pour lutter contre les passoires thermiques et faire d’importantes économies d’énergie.

Ma PrimeRénov’ forfait
“rénovation globale”

Réservée aux catégories de revenus intermédiaires (violet) et supérieurs (rose)

Le bouquet de travaux doit permettre de diminuer la consommation d’énergie primaire d’au moins 55 %

Ma PrimeRénov'
Sérénité

Réservée aux catégories de revenus modestes (jaune) et très modestes (bleu).

Le bouquet de travaux doit permettre de diminuer la consommation d’énergie primaire d’au moins 35 %

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Qu'est-ce que l'éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-PTZ permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement. Il est versé par certaines banques. C’est un prêt sans intérêts d’un montant maximal de 50 000 €.

Il est accordé :

  • Aux propriétaires bailleurs ou occupants d’un logement construit depuis plus de 2 an ;

  • Aux syndicats de copropriétaires (jusqu’au 31 décembre 2023).

Il est attribué sans condition de ressources. Vos travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise Reconnue garant de l’environnement (RGE) comme isglö.

Le cumul avec les autres aides

Pour un financement des travaux plus importants, vous pouvez cumuler l’éco-prêt à taux zéro avec les aides de l’Anah, les primes énergie, les aides locales et régionales (renseignez-vous auprès de votre administration territoriale) et le prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété.

LA TVA à 5,5%

Le taux réduit de TVA (5.5%) : comment s'applique-t-il ?

La TVA à taux réduit à 5,5 % s’applique pour des travaux d’amélioration énergétique. Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans, que ce soit une résidence principale ou secondaire.

  • Les travaux d’isolation thermique

  • Les travaux d’amélioration du système de chauffage : régulation, changement de chaudière, installation d’un chauffage au bois, installation d’un système de chauffage ou d’eau chaude solaire, installation d’une pompe à chaleur air-eau (la pompe à chaleur air-air n’est pas concernée)

  • l’installation d’un système de production électrique par énergies renouvelables (éolien ou hydraulique)

  • les travaux dits « induits » : il s’agit des travaux indissociablement liés à votre rénovation énergétique (pose, installation ou entretien des matériaux et équipements éligibles). Attention : ils doivent absolument être facturés dans les trois mois qui suivent la date des travaux initiaux.

Vous souhaitez vous faire aider par isglö pour récupérer les aides et monter votre dossier ?

Pourquoi choisir isglö.