L’éco-PTZ finance vos travaux de rénovation énergétique en 2024

Image
l'éco prêt à taux zéro pour vos travaux de rénovation énergétique
5 minutes  de lecture
Auteur Magali Rossin Auteur : Magali Rossin

L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro est une aide financière prise en charge par l’État pour vous soutenir dans vos projets d’amélioration énergétique. Pouvant atteindre jusqu’à 50 000 € selon les travaux envisagés et cumulable avec d’autres aides comme MaPrimeRénov’ ou les CEE, l’éco-PTZ constitue un levier important à prendre en compte dans votre plan de financement.

L’éco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro : qu’est-ce que c’est ?

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt avec 0% d'intérêts et sans condition de ressources qui vous accompagne dans votre projet de rénovation partielle comme globale. Pour en bénéficier, vous devez être propriétaire ou bailleur d’un logement de minimum 2 ans faisant office de logement principal - que cela soit en France ou en outre-mer.

Isolation thermique, installation d’un chauffe-eau, travaux d’assainissement : ce prêt peut atteindre jusqu’à 50 000 € selon la nature de vos travaux. N’hésitez pas à anticiper en faisant une simulation éco-PTZ qui vous donnera une première idée globale de votre plan de financement.

Quels sont les types de travaux couverts par l’éco-PTZ ?

L’éco-prêt à taux zéro couvre tous les travaux ayant pour objectif d’améliorer la performance énergétique de votre logement. 

L’éco-PTZ couvre donc les travaux suivants :

Pour bénéficier de l’éco-PTZ dans le cadre d’un projet de rénovation globale, il est nécessaire de répondre aux objectifs suivants :

  • Avoir un Coefficient d'Énergie Primaire (CEP), qu’on appelle aussi Consommation conventionnelle en énergie primaire, annuel inférieur à 331 kWh/m² regroupant le chauffage, le refroidissement et l’eau chaude ;
  • Faire un gain énergétique d’au moins 35 % par rapport au CEP annuel AVANT travaux. 
Le saviez-vous ?

Le CEP correspond au total des consommations d'énergies primaires de votre logement : chauffage, refroidissement, production d’eau chaude, éclairage et auxiliaires (en kWh ep./m².an). Cela permet d’identifier la déperdition d'énergie entre le moment où elle est produite et celui où elle est consommée.

À quel montant d’éco-PTZ pouvez-vous prétendre en fonction des travaux d’amélioration énergétique envisagés ?

Selon les travaux envisagés, le montant de l’éco-prêt à taux zéro varie. Pour les travaux de rénovation partielle, il se divise en 4 paliers pouvant atteindre jusqu’à 30 000 € :

  • 7 000 € : 1 action de travaux visant les parois vitrées ;
  • 15 000 € : 1 action de travaux d’une autre nature ;
  • 25 000 € : 2 actions de travaux ;
  • 30 000 € : 3 actions de travaux.

Pour les travaux de rénovation globale, il peut grimper jusqu’à 50 000€. S’il s’agit de travaux d’assainissement, votre éco-prêt à taux zéro peut atteindre jusqu’à 10 000 €.

Bon à savoir

Vous pouvez opter pour un éco-PTZ complémentaire 5 ans après la clôture du premier prêt tant que le total des deux ne dépasse pas 50 000 €.

Quelles sont les conditions pour être éligible à l’éco-PTZ ?

Vous êtes éligible à l’éco-PTZ si :

  • Vous êtes propriétaire ou bailleur ;
  • Votre logement a plus de deux ans ;
  • Il s’agit de votre logement principal (ou de celui de vos locataires) ;
  • Ce sont des travaux d’amélioration énergétique.

Vers qui vous tourner pour bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro ?

Ce dispositif existe depuis 2009 et est proposé par de nombreuses banques ayant, au préalable, signé une convention avec l’État. Voici quelques exemples de banques proposant l’éco-PTZ :

  • Banque Populaire ;
  • BNP Paribas ;
  • Crédit Agricole ;
  • Crédit Mutuel ;
  • Société Générale ;
  • La Banque Postale.
Bon à savoir

Il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance emprunteur pour un éco-prêt à taux zéro mais cela reste conseillé.

Quelles sont les démarches à suivre pour bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro ?

Selon la nature de vos travaux, le processus diffère un peu au début (étape 1).

 Travaux de rénovation partielle ou réhabilitation de votre système d’assainissement non collectifTravaux de rénovation globale
1Faites appel à un conseiller spécialisé dans la rénovation de l’habitat pour définir votre projetFaites un audit énergétique de votre logement 
2Vérifiez que vous êtes bien éligible à un éco-prêt à taux zéro
3Choisissez l’entreprise qui vous accompagnera dans vos travaux 
4Trouvez une banque
5Constituez votre dossier de demande de l’éco-PTZ
6Percevez l’aide 
7Étudiez les aides complémentaires
8  Faites les travaux
9Remboursez votre prêt 
10Transmettez les documents justifiant de la réalisation de vos travaux - dans un délai de 3 ans à compter de l’obtention du prêt également
Attention

À ne pas confondre avec un DPE, ou Diagnostic de performance énergétique, un audit énergétique permet de calculer la consommation globale de votre habitat et d’élaborer des scénarios de travaux qui permettront d’améliorer votre performance énergétique globale.

Sauf exception, vous avez 3 ans maximum pour effectuer vos travaux après obtention d’un éco-prêt à taux zéro.

Vous avez ensuite 20 ans pour rembourser votre éco-prêt à taux zéro. Tant que celui-ci n’est pas entièrement remboursé, votre logement ne peut pas :

  • Être utilisé à des fins commerciales ou professionnelles ;
  • Être mis en location saisonnière ;
  • Devenir une résidence secondaire.

Qu’est-ce qui compose votre dossier pour une demande d’éco-PTZ ?

Une fois votre projet de travaux défini, constituez votre dossier de demande de prêt en remplissant les formulaires éco-PTZ individuels.

Pour les travaux de rénovation partielle :

  • Le formulaire Emprunteur ;
  • Le formulaire Entreprise Réalisation d’une ou plusieurs actions. 
Bon à savoir

Excepté pour les travaux d’assainissement, cette entreprise doit obligatoirement être Reconnue Garante de l’Environnement ou RGE. isglö est certifiée RGE et vous accompagne tout au long de votre projet pour vous simplifier la vie !

Attention

Il existe deux formulaires Entreprise réalisation d’une ou plusieurs actions : un pour la France Métropolitaine et un second pour l’outre-mer.

Pour les travaux de rénovation globale :

  • Le formulaire Emprunteur ;
  • Le formulaire Entreprise Performance globale (en France Métropolitaine seulement).

Pour les travaux d’assainissement :

  • Le formulaire Emprunteur ;
  • Le formulaire Entreprise Assainissement.

Vous devez ensuite joindre à votre demande les documents suivants :

  • Un justificatif de logement (en tant que résidence principale) ;
  • Votre dernier avis d’imposition ;
  • Le descriptif des travaux incluant le montant prévisionnel du projet signé et les devis associés.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. (Article L312-5 du Code de la Consommation)

Notez bien que l’éco-PTZ peut-être cumulé avec d’autres dispositifs comme un PTZ ou Prêt à Taux Zéro, un PC ou Prêt Conventionné, MaPrimeRénov', les CEE ainsi que les aides d’Action Logement.

Besoin d’un accompagnement pour vous soulager dans vos projets de rénovation énergétique ? isglö, entreprise certifiée RGE, vous conseille, simplifie vos démarches et réalise vos travaux. N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers pour répondre à toutes vos interrogations et définir votre projet sereinement.

Auteur Magali Rossin

À propos de l’auteur

Magali Rossin

Magali est notre responsable de contenus. Chez isglö, elle travaille entre autres à la rédaction de nos articles de blog. Sa mission ? Vous proposer des contenus pédagogiques pour vous renseigner sur la rénovation énergétique et vous accompagner dans votre projet !

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

Isolation thermique

Isolation thermique : avantages, techniques et aides financières

Dans les maisons anciennes, une mauvaise isolation est la cause de nombreuses fuites thermiques. Refaire l’isolation de votre logement permet donc d’économiser et de gagner en confort.

Coup de pouce rénovation globale

Coup de pouce rénovation globale

Le Coup de Pouce Rénovation Globale est une aide du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Elle offre des avantages financiers pour soutenir les consommateurs dans la rénovation globale de leur habitation.

Coup de pouce chauffage

Prime Coup de Pouce Chauffage

Le Coup de pouce chauffage est une aide financière lancée par le Ministère de la Transition Écologique dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Energie (CEE). Elle permet de financer des travaux répondant aux fiches d’opérations standardisées CEE en vigueur.

Certificats économies énergie

Tout savoir sur les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Les CEE, ou certificats d’économies d’énergie, sont une aide versée par les fournisseurs d’énergie aux particuliers pour aider à financer la rénovation de leur logement.

TVA 5,5 %

La TVA à 5,5 % : un taux réduit pour vos projets de rénovation

Afin de vous accompagner au mieux dans vos projets de rénovation énergétique, l’État a mis en place un taux réduit de TVA à 5,5% au lieu des 20% habituels.

maprimerenov

MaPrimeRénov’ : barème, démarches et montants 2024

MaPrimeRénov' est un des principal dispositif du gouvernement pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Depuis janvier 2024, 2 parcours existent : MaPrimeRénov’ décarbonation qui cible la décarbonation des systèmes de chauffage et le parcours accompagné qui vise les rénovations d’ampleur.