L'électricité augmente à partir du 1er février 2024

Image
augmentation prix électricité
4 minutes  de lecture
Auteur Magali Rossin Auteur : Magali Rossin

Une sortie progressive du bouclier tarifaire a été annoncée par le Gouvernement Français et notamment par Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, au JT de TF1.

Résultat ? Une hausse conséquente des tarifs réglementaires de l’électricité pour les foyers français. À partir du 1er février, l’électricité va augmenter de 9,8 % sur les tarifs heures pleines et heures creuses, et de 8,6 % sur les tarifs de base.

Le bouclier tarifaire en résumé

Le bouclier tarifaire a été mis en place en octobre 2021 pour protéger le pouvoir d’achat des Français face à l’augmentation des prix de l’énergie (gaz naturel, électricité). Il comprend 2 mesures :

1) Le gel du prix du gaz naturel

Après une augmentation de 12,6 % du tarif réglementé du gaz naturel en octobre 2021, le Gouvernement décide de geler les prix.

Attention :

Le bouclier tarifaire du gaz a été supprimé depuis le 30 juin 2023.

2) Le plafonnement du prix de l'électricité

En 2022, un plafond à 4 % de l’augmentation du tarif réglementé de l’électricité a été fixé par l’État.

Les conditions du bouclier tarifaire ont ensuite été modifiées en 2023. Les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité étaient limités à une hausse de 15 %.

Hausse de vos factures d'électricité : à combien s'attendre ?  

À partir du 1er février 2024, le tarif réglementé de l’électricité subira une hausse de 9,8 % sur les tarifs heures pleines et heures creuses, et de 8,6 % sur les tarifs de base.

Voici la hausse moyenne de la facture d’électricité à prévoir en fonction de votre logement et de votre type de chauffage, d'après les chiffres du Ministère de l’Économie :

LogementNombre de personnes du foyerType de chauffageÉlectricité consommée par anHausse moyenne de votre facture
Appartement1Gaz2,2 MWh+4,5 euros/mois
Appartement1Électrique4,2 MWh+8,3 euros/mois
Maison4Gaz3,7 MWh+7,6 euros/mois
Maison4Électrique9 MWh+17,8 euros/mois
Bilan :

Pour une maison individuelle, la facture d’électricité d’un ménage qui ne se chauffe pas à l’électricité augmentera de 5 € par mois en moyenne.

Pour un ménage en maison individuelle qui se chauffe à l’électricité, la hausse sera de 18 € par mois en moyenne.

Pourquoi le prix de l’électricité augmente ?

Le bouclier tarifaire de l'électricité devait prendre fin en décembre 2023. Le gouvernement a décidé de privilégier une sortie progressive de ce dispositif pour un retour à la “normale” au 1er février 2025.

Une première augmentation est donc prévue pour le 1er février 2024 et ce n’est qu’un début. C’est le moment de repenser votre manière de consommer l’énergie et de l’optimiser grâce à des équipements plus performants et économes en énergie.

Comment faire face à cette augmentation du prix de l'électricité ?

1) Ne chauffez plus la rue : une maison bien isolée, c’est environ 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

Si votre maison n’est pas bien isolée, toute la chaleur s’échappe de vos murs, de vos menuiseries (portes, fenêtres), de votre toiture et même des sols. On appelle ça les déperditions thermiques. Pour compenser, votre système de chauffage est obligé de surchauffer ce qui augmente significativement vos factures à la fin du mois. 

2) Optez pour des équipements qui fonctionnent grâce à des énergies renouvelables

Chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire : de nombreuses solutions plus performantes, durables et économiques existent pour équiper votre maison :

compagnon VO

Confiez vos travaux à isglö !

Chauffe-eau thermodynamique, poêle à bois, chaudière biomasse : optez pour des équipements performants et faites des économies !

De nombreuses aides et subventions ont été mises en place par l'État : le dispositif MaPrimeRénov', les Certificats d'Économies d'Énergie, l'Éco-PTZ, la TVA à 5,5 %. Informez-vous aussi sur les aides locales proposées par votre commune.

3) Évitez les heures pleines

Le pic de consommation d'électricité a lieu entre 18h et 22h en France. Machine à laver, lave-vaisselle, sèche-linge : pour faire des économies sur votre facture, évitez au maximum les heures pleines où l'électricité est la plus coûteuse. 

4) L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas (ou que l’on consomme mieux)

Voici quelques astuces pour moins consommer (sans vous priver) : 

  • Optez pour des appareils classés A ou B ;
  • Privilégiez les appareils avec un indice de réparabilité élevé ;
  • Programmez vos appareils en mode éco ;
  • Entretenez bien vos équipements pour qu'ils durent dans le temps et conservent un bon niveau de performance ;
  • Installez un thermostat connecté pour piloter votre système de chauffage et éviter de consommer de l'énergie quand ça n'est pas nécessaire.
Auteur Magali Rossin

À propos de l’auteur

Magali Rossin

Magali est notre responsable de contenus. Chez isglö, elle travaille entre autres à la rédaction de nos articles de blog. Sa mission ? Vous proposer des contenus pédagogiques pour vous renseigner sur la rénovation énergétique et vous accompagner dans votre projet !

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

entretien chaudière

Entretien chaudière : prix, contrat, fréquence

Une chaudière permet de chauffer votre maison mais aussi produire de l'eau chaude sanitaire. Son entretien est essentiel pour assurer son bon fonctionnement, pour votre sécurité et pour réaliser des économies sur le long terme. Avec les bons professionnels et une fréquence d’entretien adaptée, vous pouvez garantir une performance optimale de votre système de chauffage.

VMC fonctionnement installation réparation

VMC : fonctionnement, installation et réparation

La VMC, ou Ventilation Mécanique Contrôlée, permet de renouveler l'air à l'intérieur de votre maison. Elle permet de maintenir un environnement intérieur sain, confortable et économe en énergie dans votre foyer. Il existe principalement deux types de VMC : simple flux et double flux.

prix panneau solaire

Panneau solaire : quel est le prix ?

Le coût de l'installation de panneaux solaires représente un investissement conséquent. Pour autant, les économies sur le long terme, les avantages environnementaux et les aides rendent cette transition vers l'énergie solaire de plus en plus attrayante.

isolation garage

Isolation du garage : matériaux, prix et aides

L'isolation thermique du garage est une étape cruciale pour améliorer le confort de votre espace et réaliser des économies d'énergie. En moyenne, jusqu'à 30 % de la chaleur de votre maison peut s'échapper par le garage, faisant de l'isolation une solution rentable à long terme. Les économies annuelles peuvent atteindre 500 € selon la taille de votre garage et la région.

Coup de pouce chauffage collectif tertiaire

Coup de pouce Chauffage des bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires

Le Coup de pouce chauffage est une aide destinée à financer le remplacement d’une chaudière au charbon, au gaz ou au fioul par un système de chauffage plus écologique. Depuis septembre 2022, cette aide financière a été étendue aux bâtiments résidentiels collectifs et aux bâtiments du secteur tertiaire.

installation panneau solaire

Installation de panneaux solaires : étapes, prix et aides financières

Vous souhaitez investir dans une technologie verte et durable tout en faisant des économies sur le long terme ? Optez pour l’installation de panneaux solaires ! Production d'électricité, chauffage ou les deux : il est important de bien définir votre besoin ! Vous pouvez opter pour des panneaux solaires photovoltaïques, thermiques ou hybrides.