Isolation des murs par l’extérieur : techniques, prix et aides financières

Image
Isolation par l'extérieur
6 minutes  de lecture
Auteur Ariane Dumont Auteur : Ariane Dumont

Qu’est-ce que l’isolation par l’extérieur (ITE) ?

L’isolation par l’extérieur, ou ITE, est une technique d’isolation des murs qui consiste à placer l’isolant à l’extérieur de la façade de la maison. On la distingue de l’isolation par l’intérieur (ITI), qui consiste pour sa part à isoler les murs en recouvrant les murs depuis l’intérieur du bâtiment.

Quels sont les avantages de l’isolation par l’extérieur ?

Globalement, une bonne isolation a de nombreux avantages. Elle permet en effet de réduire les transferts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison. Ainsi, vous réduisez vos factures d’énergie et améliorez votre confort quotidien.

Environ 25% des fuites de chaleur d’une habitation se font au niveau des murs. Bien isoler vos murs, c’est donc garder la chaleur de votre maison en hiver et sa fraîcheur pendant l’été.

Par rapport à l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur a aussi plusieurs avantages spécifiques :

Pas de perte de surface habitable : contrairement à l’ITI, l’ITE se fait par l’extérieur des murs et permet donc de préserver la surface habitable du logement, puisque les matériaux isolants ne sont pas placés à l’intérieur

Pas d’impact sur la vie de famille : il n’est pas nécessaire de quitter la maison durant les travaux

Un ravalement des façades : en isolant votre maison par l’extérieur, vous allez aussi rénover vos façades et donc valoriser votre logement

Notez cependant que l’isolation par l’extérieur, justement parce qu’elle ne permet pas de garder l’aspect de la façade, est généralement refusée pour les monuments historiques ou bâtiments à intérêt patrimonial.

Par ailleurs, une autorisation de travaux est nécessaire pour isoler votre maison par l’extérieur.

Icône isolation mur
Faites votre isolation avec isglö !

Comment isoler les murs d’une maison par l’extérieur ?

Une isolation par l’extérieur se fait après consultation des règles d’urbanisme de la commune. En premier lieu, une déclaration de travaux est nécessaire, puisque le chantier d’ITE va modifier l’aspect extérieur de la maison.

Une isolation par l’extérieur comprend :

  • Une paroi support
  • Un isolant thermique qui est déposé du côté extérieur de cette paroi
  • Une protection de l’isolation qui peut être réalisée de plusieurs façons, soit par un système d’enduit, soit par des éléments de parement (bardage, vêture ou vêtage)

Quelles sont les techniques d’isolation par l’extérieur ?

Une ITE se déroule toujours en quatre étapes :

  1. La préparation de l’isolation (protections des sols, installation de l'échafaudage)
  2. La pose de l’isolant (pose du profilé de départ puis collage et chevillage de l’isolant)
  3. La pose des accessoires nécessaires (renforts dans les angles de fenêtres, rupteur de pont thermique, etc.)
  4. L’entoilage de la façade, qui peut se faire de différentes façons

Cependant, on distingue trois différentes techniques d’isolation par l’extérieur. Une ITE peut en effet se faire sous enduit, ou bien avec un parement.

L’isolation par l’extérieur sous enduit

L’isolation sous enduit se fait en fixant des panneaux isolants à la paroi de support, par collage ou bien par vissage. Ensuite, ces panneaux isolants sont recouverts d’un treillis et d’un enduit de finition.

L’isolation par l’extérieur sous enduit est facile à mettre en œuvre. C’est donc la technique la plus répandue.

Image
Schéma isolation sous enduit

L’isolation par l’extérieur sous bardage

Pour une isolation sous bardage, on crée une sorte d’ossature secondaire au bâtiment. En effet, cette technique consiste à fixer l’isolant contre les murs, entre des montants en bois, avant de protéger l’ensemble avec un pare-pluie et de poser un bardage extérieur fixé sur les montants.

Ce bardage est composé de lames qui peuvent être dans différents matériaux : bois, métal, ardoise, PVC, etc. Ce bardage se décline aussi dans différentes textures et couleurs, ce qui vous permet de personnaliser vos façades.

Image
Schéma isolation bardage

L’isolation par l’extérieur en vêture

L’isolation en vêture et l’ITE en vêtage est similaire : il s’agit d’un ensemble constitué d’une plaque de parement et d’un panneau d’isolant, qui sont fixés en même temps sur le mur.

La différence est que la vêture ne fait qu’un avec l’isolant, tandis que le vêtage est indépendant. Une pose en vêtage a des avantages esthétiques qui se rapproche du bardage.

Image
Schéma isolation vêture

Quels matériaux pour une isolation par l’extérieur ?

On distingue trois différents types d’isolants :

  • L’isolant synthétique, qu’on fabrique à partir de composés chimiques
  • L’isolant naturel, composé de matières d’origine animale ou végétale
  • L’isolant minéral, qui contient moins de produits chimiques que les isolants synthétiques et provient de matières naturelles transformées

Par ailleurs, les isolants peuvent se présenter sous différentes formes : panneaux, rouleaux, vrac, etc.

Le matériau isolant choisi pour une isolation par l’extérieur dépend de la technique d’isolation privilégiée. Ainsi, pour une isolation sous enduit, on utilise des panneaux isolants rigides. Souvent, ils sont en polystyrène expansé, donc un isolant synthétique.

Bon à savoir

Parmi les isolants synthétiques, on retrouve donc différents polystyrènes ou encore le polyuréthane. Ces isolants se trouvent généralement sous forme de panneaux.

Pour une isolation par l’extérieur sous bardage, on peut utiliser différents types d’isolants : minéraux comme la laine de roche, synthétiques comme le polyuréthane ou même naturels (fibre de bois…).

Le choix de l’isolant se fait aussi en fonction de différents critères comme :

  • La conductivité thermique, soit la capacité du matériau à conduire la chaleur
  • La résistance thermique, sa capacité à isoler pour une certaine épaisseur
  • Le déphasage thermique, le temps qu’il faut à la chaleur pour traverser le matériau

Les isolants synthétiques ont un mauvais déphasage. Les isolants minéraux, eux, ont sans doute le meilleur rapport qualité/prix, mais sont difficilement recyclables. Les isolants naturels sont très versatiles car on les trouve sous toutes les formes, et ils sont écologiques. Cependant, ils sont aussi plus chers que les autres isolants.

Combien coûte une isolation par l’extérieur ?

Le prix d’une isolation des murs par l’extérieur varie en fonction de plusieurs éléments :

  • La surface des façades en m²
  • La technique d’isolation retenue
  • Le type d’isolant choisi
  • Le prix de la main d’œuvre

L’isolation par l’extérieur est souvent plus chère que l’isolation par l’intérieur en raison de la complexité du chantier, qui demande notamment d’installer un échafaudage.

Le prix moyen d’une isolation des murs par l’extérieur est d’environ 150 € le m² (HT). Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous demander un devis !

Quelles sont les aides financières pour une isolation par l’extérieur ?

Le prix d’une isolation par l’extérieur peut être élevé, mais il s’agit d’un investissement qui permet notamment de réduire vos factures de chauffage. Comme les travaux d’isolation sont aussi une démarche écologique, ils sont aussi éligibles à des aides financières qui peuvent vous aider à couvrir le coût de votre ITE.

Quels que soient vos revenus, vous avez droit à des aides financières. Il existe différentes subventions pouvant financer le prix d’une isolation par l’extérieur :

Un projet d'isolation ?

Nous faisons les démarches d'aides financières à votre place et réalisons vos travaux !

Auteur Ariane Dumont

À propos de l’auteur

Ariane Dumont

Ariane est responsable des contenus chez isglö. Elle manage notre équipe de rédaction et veille à la qualité de nos articles. Diplômée d'un master Information-Communication, elle a notamment travaillé pendant 2 ans pour des sites dédiés à l'énergie, ce qui l'a sensibilisée aux enjeux énergétiques (consommation, énergies renouvelables, etc.).

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

Coup de pouce

Prime Coup de Pouce 2024 : conditions et démarches

Le Coup de Pouce fait partie des Certificats d’Économies d’Énergies (CEE). C'est une prime bonifiée proposée par les entreprises signataires d'une charte dédiée.

Aides financières locales rénovation

Les aides financières locales pour une rénovation énergétique

Il existe de nombreuses aides pour financer vos travaux de rénovation, notamment au niveau de l’État français. Mais certaines collectivités territoriales (commune, département, région) ont aussi mis en place leurs propres dispositifs d’aides financières pour vous aider à payer votre rénovation énergétique.

Aides locales ille et vilaine 35

Ille-et-Vilaine (35) : les aides locales à la rénovation énergétique

Au niveau du département de l'Ille-et-Vilaine (35), vous pouvez bénéficier d'aides financières locales pour vos travaux de rénovation. Des aides des communautés de communes ou des communes elles-mêmes peuvent aussi diminuer le coût de vos travaux.

Isolation thermique des combles

L’isolation des combles dans votre maison : techniques et aides financières 2024

Une mauvaise isolation des combles correspond à 30 % de déperditions énergétiques. Une bonne raison pour en faire une priorité dans vos travaux de rénovation énergétique.

isolation murs par l'intérieur

Isolation des murs par l’intérieur : techniques et aides financières 2024

Selon l'ADEME, la mauvaise isolation de vos murs correspond à 25 % des pertes énergétiques de votre logement. Pour pallier ce problème, vous pouvez notamment opter pour une isolation de vos murs par l’intérieur qui est un geste de l’ITI.

Audit énergétique obligatoire

Audit énergétique : est-il vraiment obligatoire en 2024 ?

Un audit énergétique vous permet de faire un état des lieux de la performance énergétique de votre logement et des améliorations qui pourraient y être apportées. Il est obligatoire dans certains cas comme la vente de votre maison ou pour bénéficier d’aides spécifiques à la rénovation globale.