L’isolation des combles dans votre maison : techniques et aides financières 2024

Image
Isolation thermique des combles
7 minutes  de lecture
Auteur Magali Rossin Auteur : Magali Rossin

Pourquoi l'isolation des combles est une priorité dans vos travaux de rénovation ?

Image
Les déperditions énergétiques d'une maison

Comme vous le savez, l’isolation thermique des combles de votre logement est essentielle dans un projet de rénovation performante. Si votre isolation est mauvaise, changer votre système de chauffage ou votre ventilation ne résoudra pas votre problématique.

La toiture étant la première cause de déperditions énergétiques d’une maison avec un taux de 30 %, opter pour une isolation de vos combles est donc un choix efficace et pragmatique. 

Voici 3 bonnes raisons d’isoler vos combles : 

1) Baisser vos factures ⬇️

Limiter les déperditions énergétiques de votre logement, c’est aussi limiter votre consommation énergétique et votre facture à la fin du mois. Engager des travaux de rénovation énergétique est un investissement sur le long terme, mais qui porte ses fruits rapidement, alors pourquoi s’en priver ?

2) Améliorer votre confort au quotidien 🧡

Il fait trop chaud l’été et trop froid l’hiver ? Une mauvaise isolation ne vous offre pas un confort de vie optimal. Isoler vos combles est un geste clé et efficace de la rénovation performante d’un logement.

3) Valoriser votre patrimoine  🏠

Une maison qui respecte les normes énergétiques actuelles est une maison qui gagne en valeur et qui, par ailleurs, peut se vendre plus facilement. Une maison qui demande beaucoup de travaux dès l’achat peut être un frein pour beaucoup d’acheteurs.

Vous êtes propriétaire au sein d’un immeuble et souhaitez engager des travaux pour isoler vos combles ?

Deux cas de figure existent : si cette zone est considérée comme une partie privative, vous n’avez pas besoin de demander l'accord des membres de la copropriété. Dans le cas contraire, si ce sont des parties communes : ce projet doit être soumis au vote de la copropriété lors d’une assemblée générale (AG).

L’isolation des combles : par où commencer ?

Avant d’entreprendre des travaux d’isolation, il est nécessaire d’identifier le type de combles que vous avez à la maison. 

Comment savoir si vous avez des combles perdus ou des combles aménageables ?

Vous avez des combles perdus si :

  • La hauteur sous plafond moyenne de vos combles est inférieure à 1,80 m ;
  • Ils sont encombrés par la charpente.

Vous avez des combles aménageables (ou habitables) si :

  • La hauteur sous plafond moyenne de vos combles est supérieure à 1,80 m ;
  • Ils ne sont pas encombrés par la charpente ;
  • Le toit a une pente supérieure à 30 % ou est sous forme de mansarde.
Le saviez-vous ?

Il existe plusieurs types de charpentes : la charpente traditionnelle composée de chevrons et la charpente fermette (appelée aussi charpente industrielle). La charpente fermette est composée de fermes découpées dans du bois et se trouve en majorité au sein d’habitations aux combles perdus.

Vous voulez revoir l’isolation de votre maison ?
Isolez vos combles avec isglö !

Quelles sont les différentes techniques existantes pour une isolation des combles ?

Sarking, isolation par soufflage, isolation par flocage : plusieurs possibilités existent pour l’isolation des combles. Certaines techniques sont à favoriser plus que d’autres en fonction des caractéristiques de vos combles.

Comment isoler vos combles perdus ?

Les combles perdus ne sont donc pas des surfaces habitables en raison de la hauteur sous plafond qui n’est pas suffisante et de leur encombrement au niveau de la charpente. Quelle est la meilleure technique pour isoler les combles perdus ?

Une isolation par soufflage consiste à propulser un isolant sous forme de flocon au sol dans vos combles. On utilise souvent cette technique lorsque vos combles ne sont pas accessibles. Selon le type d’isolant choisi, l'épaisseur nécessaire pour une isolation des combles par soufflage se situe entre 30 et 40 cm en moyenne.

➡️ Technique la plus fréquente.

Image
Schéma d'une isolation des combles par soufflage

Une isolation par épandage consiste à répartir à la main un isolant en vrac entre les solives du plancher et d’égaliser le tout à l’aide d’un râteau.

➡️ Bien pour les petites surfaces.

Bon à savoir

Les solives sont des poutres en bois placées horizontalement au niveau du plancher de vos combles pour le soutenir.

Une isolation par déroulage consiste à dérouler un isolant sur le plancher ou entre les solives en une ou deux couches. Cette technique est possible si vos combles sont accessibles.

➡️ Facile et éligible aux aides.

Une isolation par flocage consiste à projeter sous haute pression l’isolant mélangé à un liant qui devient une pâte isolante sur la zone à isoler.

➡️ Rapide et s’adapte à toutes les zones.

Faites appel à isglö !

On vous accompagne de A à Z dans votre projet d'isolation des combles !

Comment isoler vos combles aménageables ?

L’isolation des combles aménageables par l’intérieur : quelles sont les techniques ?

L’isolation des combles sous rampants consiste à poser un isolant au niveau des rampants de votre toiture entre les chevrons. Elle peut se faire en une ou deux couches et est un geste de l’ITI (isolation thermique par l’intérieur).

Image
Schéma d'une isolation des combles sous rampants

L’isolation des combles aménageables par l’extérieur : quelles sont les techniques ?

Le sarking consiste à fixer des plaques d'isolation au-dessus des chevrons.

➡️ Permet de ne pas réduire la surface habitable de vos combles, car c’est une ITE (isolation par l’extérieur).

La technique des panneaux sandwichs ou autoportants est une solution 3-en-1, car elle permet de poser en un seul bloc 3 couches nécessaires à l’isolation :

  • La couche d’isolant ;
  • Le support de couverture ;
  • Une sous-face décorative.

➡️ Pose rapide, mais panneaux assez lourds à manier.

Quelle est la meilleure technique d’isolation pour vos combles aménageables ?

Cela dépend de vos critères et des caractéristiques de vos combles. Comme vous pouvez le voir, les techniques sont différentes en fonction de l’accessibilité à vos combles. Contactez un expert qui saura vous accompagner dans votre projet d’isolation des combles et vous proposer la solution adaptée.

Vous voulez revoir l’isolation de votre maison ?
Isolez vos combles avec isglö !

Quels matériaux sont à privilégier pour une isolation des combles ?

Le choix de votre isolant dépend de la technique qui va être utilisée et du conditionnement nécessaire.

Un isolant peut être conditionné sous la forme de :

  • Rouleaux : pour les combles accessibles ;
  • Panneaux : pour les combles accessibles ;
  • Vrac : pour les combles difficiles d’accès.

Voici la liste de plusieurs types d’isolants qui sont adaptés à l’isolation des combles : 

  • La laine de verre ;
  • La laine de roche ;
  • La laine de chanvre ;
  • La laine de mouton ;
  • La laine de lin ; 
  • La laine de bois ;
  • La ouate de cellulose ;
  • Le liège ;
  • Le polystyrène expansé (PSE) ;
  • Le polystyrène extrudé (XPS) 
  • Le polyuréthane.

Chaque isolant à ses propres caractéristiques : résistance au feu, résistance à l’humidité, conductivité thermique et prix. N’hésitez pas à demander l’avis d’un expert pour trouver l’isolant le plus adapté à votre besoin.

Au bout de combien de temps est-il conseillé de refaire l'isolation des combles ?

La durée de vie d’un isolant se situe autour de 20 ans en moyenne, mais cette moyenne peut être altérée par des événements extérieurs ou si la pose n’a pas été bien effectuée.  

Quelle entreprise contacter pour vos travaux d’isolation des combles ?

Pour ce type de travaux, rien n’est laissé au hasard. Il est donc judicieux de passer par des professionnels, car une mauvaise application de l’isolant peut nuire à ses performances d’isolation.

Bon à savoir

Vous devez passer par une entreprise agréée RGE pour vos travaux d’isolation des combles si vous souhaitez être éligible aux aides de la rénovation globale.

Combien coûte une isolation des combles ?

Le coût global d’une isolation des combles dépend de beaucoup de critères et c’est ce qui le rend difficile à calculer.

Voici un tableau indicatif du prix au mètre carré par type d’isolant pour R = 5 m².K/W.

Type d’isolantPrix moyen au m² pour R = 5 m².K/W
Laine de rocheDe 8 à 25 €
Laine de verreDe 5 à 15 €
Laine de linDe 20 à 30 €
Laine de chanvreDe 6 à 12 €
Laine de moutonDe 15 à 30 €
Fibre de boisDe 35 à 50 €
Polystyrène expanséDe 10 à 20 €
Polystyrène extrudéDe 25 à 35 €
PolyuréthaneDe 25 à 35 €

Quel est le prix moyen d’une isolation des combles perdus ?

Le coût global comprend la surface à isoler, la technique utilisée, l’isolant choisi et la main d'œuvre. Pour une isolation des combles perdus, la fourchette de prix est de 25 à 60 € par m².

Quel est le prix d’une isolation des combles aménagés ?

Pour une isolation par l’intérieur, la fourchette de prix est de 50 à 90 € par m².

Pour une isolation par l’extérieur, la fourchette de prix est de 90 à 250 € par m².

Attention aux arnaques !

L’isolation des combles à 1 € n’existe plus. Le coup de pouce "isolation des combles et planchers" a été modifié depuis juillet 2021 afin de mettre fin aux offres à 1 euro.

Quelles aides pour isoler ses combles en 2024 ?

Pour financer vos travaux d’isolation des combles, de nombreux dispositifs d’aide existent :

Il existe aussi des aides locales pour ce genre de travaux - renseignez-vous auprès de votre commune ou contactez-nous.

Faites appel à isglö !

On vous accompagne de A à Z dans votre projet d'isolation des combles !

Auteur Magali Rossin

À propos de l’auteur

Magali Rossin

Magali est notre responsable de contenus. Chez isglö, elle travaille entre autres à la rédaction de nos articles de blog. Sa mission ? Vous proposer des contenus pédagogiques pour vous renseigner sur la rénovation énergétique et vous accompagner dans votre projet !

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

isolation murs par l'intérieur

Isolation des murs par l’intérieur : techniques et aides financières 2024

Selon l'ADEME, la mauvaise isolation de vos murs correspond à 25 % des pertes énergétiques de votre logement. Pour pallier ce problème, vous pouvez notamment opter pour une isolation de vos murs par l’intérieur qui est un geste de l’ITI.

Audit énergétique obligatoire

Audit énergétique : est-il vraiment obligatoire en 2024 ?

Un audit énergétique vous permet de faire un état des lieux de la performance énergétique de votre logement et des améliorations qui pourraient y être apportées. Il est obligatoire dans certains cas comme la vente de votre maison ou pour bénéficier d’aides spécifiques à la rénovation globale.

Quel est le rôle d'un système d'eau chaude sanitaire

Pour quel système d’eau chaude sanitaire (ECS) opter en 2024 ?

Confort, économies d’énergie, sécurité : de nombreux critères entrent en jeu dans le choix du système d’eau chaude sanitaire (ECS) de votre logement. Pour quel système opter selon vos besoins ? Quels sont les prix ? Sur quelles aides pouvez-vous compter ?

Ventilation maison

Ventilation : prix, installation et entretien

La ventilation de votre intérieur est essentiel pour votre santé, votre confort et votre facture d’énergie. Pour financer l’installation d’une VMC, vous pouvez bénéficier d’aides financières.

audit énergétique

L’audit énergétique : définition, étapes et prix 2024

Un audit énergétique vous propose un diagnostic complet et approfondi de votre logement incluant plusieurs scénarios de travaux pour améliorer notablement votre performance énergétique.

Chauffage

Chauffage : fonctionnement, installation et prix

Le chauffage joue un rôle important dans votre confort, mais a aussi un impact significatif sur vos factures. Il représente ainsi plus de 65% des factures d’énergie des Français. Bien choisir son chauffage est donc un enjeu économique et écologique.