Ventilation : prix, installation et entretien

Image
Ventilation maison
8 minutes  de lecture
Auteur Ariane Dumont Auteur : Ariane Dumont

Le bon renouvellement de l’air de votre intérieur est essentiel pour votre santé, votre confort et votre facture d’énergie. En France, la loi encadre donc la ventilation des logements depuis plusieurs décennies. Pour financer l’installation d’une VMC simple ou double flux dans votre maison, vous pouvez bénéficier d’aides financières.

Quel est le rôle de la ventilation ?

La ventilation consiste à renouveler l’air d’un milieu fermé en le déplaçant. La ventilation est (presque) vieille comme le monde et remonte à l’Antiquité. Dans une maison, le renouvellement de l’air est à la fois un enjeu de confort et de santé. Par conséquent, l’aération des logements est obligatoire en France.

Dès les années 1950, plusieurs textes de lois ont réglementé la ventilation des locaux à usage d’habitation. En 1969, un arrêté a imposé la présence d’un système de ventilation permanente dans les logements. Des débits d’air à respecter ont ensuite été fixés au début des années 1980, par l’arrêté du 24 mars 1982.

Pour assurer ce déplacement et donc renouvellement de l’air, on peut recourir à deux techniques :

  • La ventilation naturelle, qu’on appelle aussi ventilation passive
  • La ventilation mécanique

Avant la généralisation des systèmes mécaniques, la ventilation naturelle était le moyen de ventilation principal. Lors de la construction d’un bâtiment, les architectes devaient donc s’atteler à aérer de façon passive le local, par exemple au moyen de courants d’air naturels.

Comme son nom le laisse entendre, la ventilation mécanique consiste à utiliser un système mécanique pour extraire l’air vicié de l'intérieur et apporter de l’air frais à la place.

Quelle est la différence entre ventilation et aération ?

Il ne faut pas confondre la ventilation avec le principe d’aération. Aérer votre maison ne suffit pas ! Contrairement à l’aération, la ventilation se fait en permanence, jour et nuit. Elle permet notamment de lutter contre l’humidité, mais aussi de conserver un air pur dans votre intérieur.

L’aération est temporaire. Aérer, c’est par exemple ouvrir vos fenêtres pour faire entrer de l’air frais quelques minutes. Refermer la fenêtre met un terme au renouvellement de l’air, ce qui n’est pas le cas avec la ventilation.

Quels sont les différents types de ventilation ?

La ventilation naturelle

Il existe différentes variantes de ventilation naturelle. Dans tous les cas, elle repose sur des phénomènes naturels comme les transferts de chaleur ou les courants d’air pour ventiler votre intérieur sans recourir à des méthodes mécaniques.

L’un de ces phénomènes est le tirage thermique. Il repose sur un principe physique : l’air chaud est plus léger que l’air froid, donc il monte. On installe donc des grilles d’aération en hauteur pour évacuer l’air chaud de l’intérieur, et des grilles en bas pour au contraire permettre l’arrivée d’air frais provenant de l’extérieur.

Il est possible d’installer un ventilateur pour aider au tirage thermique : on parle alors de ventilation naturelle assistée.

Image
Système de ventilation mécanique

Les différents systèmes de ventilation mécanique

Pour les systèmes de ventilation motorisés, on parle de ventilation mécanique contrôlée, ou VMC. Le principe est le même que la ventilation naturelle, l’objectif étant d’assurer un renouvellement de votre air intérieur en introduisant de l’air neuf et en extrayant l’air vicié.

Un système de ventilation mécanique possède des entrées d’air pour l’air frais et des bouches d’extraction pour faire sortir l’air vicié. Il existe plusieurs types de VMC :

Une VMC simple flux extrait l’air vicié de votre maison grâce à des bouches d’extraction et un extracteur électrique. Des grilles d’entrée d’air sont aussi installées dans le logement. Lorsque l’extracteur aspire l’air vicié, cela crée une dépression qui fait entrer de l’air frais dans votre logement.

Une VMC simple flux peut être :

  • Autoréglable, c’est-à-dire que les débits d’air sont constants quelles que soient les conditions intérieures du logement
  • Hygroréglable, c’est-à-dire que le débit d’air s’adapte en fonction du taux d’humidité dans l’air, qu’on appelle aussi hygrométrie

Contrairement à la VMC simple flux, une VMC double flux possède également un échangeur thermique qui permet de préchauffer l’air neuf avant qu’il soit diffusé. Alors que la VMC simple flux rejette à l’extérieur la chaleur contenue dans l’air intérieur, la VMC double flux limite les pertes de chaleur.

Ainsi, une VMC double flux se compose de deux réseaux de gaines et de deux ventilateurs, un pour l’air neuf et un pour l’air vicié. L’échangeur thermique se trouve au croisement de ces deux réseaux. Il récupère la chaleur de l’air extrait et réchauffe l’air neuf en provenance de l’extérieur.

Bon à savoir

Il existe un autre système de ventilation mécanique : la ventilation mécanique par insufflation (VI). Ce système fonctionne avec un ventilateur pour insuffler l’air extérieur, qui transite dans le bâtiment avant de le quitter par des sorties d’air. La ventilation par insufflation ne peut pas être utilisée dans les maisons neuves, car elle n’est pas conforme à l’arrêté du 24 mars 1982.

VMC double flux
Installez votre système de ventilation avec isglö !

Pourquoi est-il important de bien ventiler votre maison ?

La bonne ventilation de votre intérieur est importante pour plusieurs raisons :

  • Votre santé : ventiler permet de rejeter l’air vicié de la maison, et donc d’éliminer l’humidité, les polluants divers, etc. Ainsi, vous évitez les allergies et vous risquez moins de tomber malade
  • Votre confort : l’humidité risque aussi de développer des moisissures, ce qui n’est jamais très agréable. La ventilation impacte aussi la régulation de la température de votre intérieur et la buée sur vos fenêtres
  • Votre facture d’énergie : une maison mal ventilée met plus de temps à chauffer et à se rafraîchir. On estime qu’une mauvaise ventilation représente jusqu’à 20% de déperditions énergétiques : du gaspillage d’énergie qui impacte le montant de vos factures

Tout cela explique que la ventilation est considérée comme un élément central lors de la rénovation d’une maison, au même titre que l’isolation ou le chauffage. C’est aussi pour cela que la ventilation des maisons neuves a été rendue obligatoire et inscrite dans la législation française.

Image
Bonne ventilation maison

Comment bien ventiler votre logement ?

Avant l’avènement de la ventilation mécanique, les bâtiments n’utilisaient que la ventilation naturelle. Aujourd’hui, elle a été remplacée et n’existe plus que dans les maisons anciennes.

Lors de la rénovation d’une vieille maison, construite avant la mise en place des nouvelles normes de ventilation, on recommande l’installation d’une VMC pour améliorer le renouvellement de l’air intérieur de votre logement.

Une maison mal ventilée est facile à reconnaître aux signes suivants :

  • De la buée sur les vitres
  • De l’humidité dans les pièces de vie, notamment la salle de bain et la cuisine
  • Des moisissures

Un logement mal ventilé vous expose aussi davantage aux maladies et allergies. Pour une ventilation optimale, l’installation d’une VMC double flux est à privilégier par rapport à une ventilation mécanique contrôlée simple flux.

En effet, une VMC double flux apporte davantage de confort, notamment parce qu’elle préchauffe l’air neuf avant de l’insuffler dans votre logement. Vous perdez moins de chaleur, ce qui est plus confortable au quotidien et vous permet aussi d’économiser davantage sur vos factures d’énergie.

VMC double flux
Économisez en installant une VMC !

Quelle ventilation choisir ?

Voici un tableau des avantages et inconvénients des différents systèmes de ventilation :

Système de ventilationAvantagesInconvénients
Ventilation naturelle✅ Ne consomme pas d’énergie
✅ Silencieuse
✅ Demande peu d’entretien
❌ Ne garantit pas une bonne qualité de l’air intérieur
❌ Tributaire de la météo
❌ Pas de contrôle des débits d’air
VMC simple flux✅ Facilité d’installation
✅ Fonctionnement continu
✅ Prix (par rapport à la VMC double flux)
✅ Entretien simple
❌ Peut être bruyante
❌ Peut engendrer des pertes de chaleur
❌ Effets de courants d’air
VMC double flux✅ Moins de pertes de chaleur
✅ Économies d’énergie
✅ Peut servir à rafraîchir la maison en été
✅ Gain de confort
❌ Plus coûteuse
❌ Encombrement
❌ Entretien régulier indispensable

Comment entretenir votre ventilation ?

Le bon entretien de votre ventilation est indispensable pour garantir sa longévité ainsi que la qualité de l’air intérieur de votre maison.

L’entretien d’une ventilation naturelle est très simple, puisqu’il consiste simplement à nettoyer les grilles d’aération de temps en temps.

Pour une ventilation mécanique, il faut faire appel à un professionnel. Il est recommandé de souscrire un contrat d’entretien annuel. Vous bénéficierez ainsi d’une visite d’entretien régulière. Le bon entretien d’une VMC passe par :

  • Le nettoyage des gaines (sauf gaines souples)
  • L’entretien du bloc-moteur
  • La vérification des prises d’air
  • Pour un système double flux, le contrôle, nettoyage et/ou changement des filtres, à faire tous les 3 à 6 mois
  • Le nettoyage de l’échangeur thermique (pour une VMC double flux)

En cas de mauvais entretien, votre VMC risque de s’encrasser avec le temps. Le système peut alors devenir inefficace et bruyant. Vous risquez aussi de voir vos factures d’énergie augmenter. Votre confort sera également impacté, avec le risque d’introduire de l’air vicié dans votre logement.

Quel est le prix d’un système de ventilation ?

Le prix d’un système de ventilation mécanique pour votre maison dépend avant tout du système choisi, mais aussi de l’appareil lui-même et de ses caractéristiques.

Pour installer une VMC simple flux hygroréglable, comptez jusqu’à 1700 € environ. Le prix d’une VMC simple flux autoréglable est moins important : prévoyez jusqu’à 1000 €. En revanche, une VMC double flux coûte plus cher. Le prix de son installation peut aller jusqu’à 12 000 €, équipement et main d'œuvre compris.

Image
Prix VMC

Quelles sont les aides financières pour la ventilation ?

Un bon système de ventilation vous permet d’améliorer la qualité de votre air intérieur et de faire des économies d’énergie. Pour cette raison, l’État a mis en place des aides financières pour l’installation d’une VMC dans votre maison.

Pour financer votre VMC double flux, vous pouvez bénéficier des subventions suivantes si vous faites appel à un installateur certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) comme isglö :

La ventilation simple flux n’est pas éligible à MaPrimeRénov’. La principale aide financière pour installer une VMC simple flux sera donc les CEE. L’éco-PTZ et les autres aides, cumulables avec les certificats d’économies d’énergie, restent disponibles.

Testez votre éligibilité aux aides financières

Contactez un conseiller isglö pour estimer vos droits aux aides et monter vos dossiers !

Auteur Ariane Dumont

À propos de l’auteur

Ariane Dumont

Ariane est responsable des contenus chez isglö. Elle manage notre équipe de rédaction et veille à la qualité de nos articles. Diplômée d'un master Information-Communication, elle a notamment travaillé pendant 2 ans pour des sites dédiés à l'énergie, ce qui l'a sensibilisée aux enjeux énergétiques (consommation, énergies renouvelables, etc.).

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

audit énergétique

L’audit énergétique : définition, étapes et prix 2024

Un audit énergétique vous propose un diagnostic complet et approfondi de votre logement incluant plusieurs scénarios de travaux pour améliorer notablement votre performance énergétique.

Chauffage

Chauffage : fonctionnement, installation et prix

Le chauffage joue un rôle important dans votre confort, mais a aussi un impact significatif sur vos factures. Il représente ainsi plus de 65% des factures d’énergie des Français. Bien choisir son chauffage est donc un enjeu économique et écologique.

Isolation thermique

Isolation thermique : avantages, techniques et aides financières

Dans les maisons anciennes, une mauvaise isolation est la cause de nombreuses fuites thermiques. Refaire l’isolation de votre logement permet donc d’économiser et de gagner en confort.

Coup de pouce rénovation globale

Coup de pouce rénovation globale

Le Coup de Pouce Rénovation Globale est une aide du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Elle offre des avantages financiers pour soutenir les consommateurs dans la rénovation globale de leur habitation.

Coup de pouce chauffage

Prime Coup de Pouce Chauffage

Le Coup de pouce chauffage est une aide financière lancée par le Ministère de la Transition Écologique dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Energie (CEE). Elle permet de financer des travaux répondant aux fiches d’opérations standardisées CEE en vigueur.

l'éco prêt à taux zéro pour vos travaux de rénovation énergétique

L’éco-PTZ finance vos travaux de rénovation énergétique en 2024

L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro est une aide financière prise en charge par l’État pour vous soutenir dans vos projets d’amélioration énergétique.