Le chèque énergie : conditions, utilisation et montant 2024

Image
Chèque énergie
6 minutes  de lecture
Auteur Ariane Dumont Auteur : Ariane Dumont

En fonction de vos revenus, vous pouvez bénéficier du chèque énergie. Attribué automatiquement sur conditions de ressources, le chèque énergie peut vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique ou à payer vos factures d’énergie. Il vous est envoyé automatiquement, sans que vous ayez de démarche à réaliser.

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide attribuée chaque année par l’État français aux ménages disposant de faibles revenus. Il a pour but d’aider ces foyers à payer leurs factures d’énergie ou à financer des travaux de rénovation énergétique.

Le chèque énergie peut servir à payer les dépenses suivantes :

  • Factures d’énergie ou d’achat de combustible : électricité, gaz naturel, pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse et autres combustibles pour la production d’eau chaude ou l’alimentation du chauffage
  • Charges d’énergie incluses dans la redevance si vous habitez un logement-foyer, une résidence autonomie, en Ehpad ou EHPA, un établissement ou une unité de soins de longue durée (ESLD et USLD)
  • Certains travaux énergétiques de votre maison

Le chèque énergie vous est envoyé à votre domicile une fois par an, généralement au printemps. Il est valable jusqu’au 31 mars de l’année qui suit son émission. La date de validité est écrite sur le chèque.

Quels travaux pouvez-vous financer avec le chèque énergie ?

Le chèque énergie peut aider à financer vos travaux de rénovation énergétique dans le cas des dépenses suivantes :

Pour utiliser le chèque énergie pour ces travaux, il faut impérativement qu’ils soient réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Vous cherchez un artisan RGE ?

C'est notre cas ! Contactez-nous pour obtenir un devis travaux et bénéficier des aides financières à la rénovation

Image
Éligibilité chèque énergie

Qui a droit au chèque énergie ?

Le chèque énergie est attribué sur critère financier, en fonction de vos revenus et de la composition de votre foyer. On parle de niveau de revenu fiscal de référence par unité de consommation, ou de RFR par UC.

On compte le nombre de personnes dans le foyer pour déterminer son nombre d’unités de consommation. La première personne représente 1 UC, la deuxième 0,5 UC, et chaque personne supplémentaire 0,3 UC. Ainsi, un couple avec deux enfants représente 2,1 UC.

On prend ensuite le revenu fiscal de référence qui figure sur votre avis d’imposition pour le diviser par le nombre d’UC. Si le résultat est inférieur à 11 000 €, vous êtes éligible au chèque énergie.

RFR/UC = éligibilité au chèque énergie

Quel est le montant du chèque énergie ?

Le montant du chèque énergie dépend du RFR par UC du foyer. Pour avoir droit au chèque énergie, il faut gagner moins de 11 000 € par UC. Ensuite, le montant du chèque peut aller de 48 à 277 € TTC en fonction du niveau de revenus par UC.

Composition du foyerRFR < 5700 € par UCRFR entre 5700 et 6800 € par UCRFR entre 6800 et 7850 € par UCRFR entre 7850 et 11 000 € par UC
1 personne = 1 UC194 €146 €98 €48 €
2 personnes = 1 UC + 0,5 UC240 €176 €113 €63 €
3 personnes et plus = 1 UC + 0,5 UC + 0,3 UC par personne supplémentaire277 €202 €126 €76 €

Comment bénéficier du chèque énergie ?

Le chèque énergie est envoyé automatiquement aux personnes qui peuvent en bénéficier, en fonction de votre déclaration de revenus aux impôts. Il vous est envoyé par courrier postal à l’adresse figurant sur votre dernier avis d’imposition.

Si vous avez bien déclaré vos revenus aux services fiscaux, vous n’avez donc aucune démarche à faire pour obtenir votre chèque énergie. C’est l’administration fiscale qui fixe la liste des bénéficiaires et la transmet à l’Agence de services et de paiement (ASP). L’ASP envoie ensuite le chèque énergie aux gens qui y ont droit.

Comment savoir si vous êtes éligible au chèque énergie ?

Vous pouvez tester votre éligibilité au chèque énergie en utilisant le simulateur mis à votre disposition sur chequeenergie.gouv.fr.

Si vous pensez être éligible mais que vous n’avez pas reçu votre chèque énergie, vous pouvez effectuer une réclamation sur la même plateforme, via le formulaire de contact ou en appelant l’assistance chèque énergie au 0 805 204 805 (service et appel gratuits).

Image
Utiliser chèque énergie

Comment utiliser le chèque énergie ?

Le chèque énergie n’est pas un chèque bancaire. Il n’est pas possible de l’encaisser auprès d’une banque. Il y a plusieurs façons de l’utiliser en fonction de la nature des dépenses pour lesquelles vous l’utilisez :

  1. Travaux de rénovation énergétique : vous pouvez payer votre facture de travaux auprès de l’entreprise RGE choisie directement avec le chèque énergie
  2. Factures d’électricité ou de gaz naturel : vous pouvez payer en ligne votre facture d’énergie sur le site du chèque énergie, ou envoyer votre chèque énergie par courrier à votre fournisseur avec une copie de facture récente
  3. Achat de combustible (bois, fioul…) : vous pouvez payer votre achat de combustible en remettant directement votre chèque énergie à votre fournisseur

Si vous utilisez votre chèque énergie pour payer vos factures d’énergie, vous pouvez aussi demander à ce qu’il soit directement déduit de votre facture :

  • Soit en passant par le site du chèque énergie
  • Soit en cochant la case prévue à cet effet sur votre chèque énergie avant de l’envoyer par courrier à votre fournisseur d’énergie

Si vous avez encore droit au chèque les années suivantes, vous n’aurez pas besoin de répéter cette démarche. Il sera automatiquement déduit de vos factures l’année d’après.

Bon à savoir

Si le montant de votre chèque énergie est supérieur à votre prochaine facture d’énergie, le reste de ce montant sera automatiquement déduit de la facture suivante.

Comment utiliser un chèque énergie pour financer vos travaux de rénovation énergétique ?

Attention : pour utiliser votre chèque énergie pour financer des travaux de rénovation énergétique ou d’économies d’énergie chez vous, vous devez impérativement passer par un artisan RGE comme isglö.

Le chèque énergie est cumulable avec les autres aides financières comme MaPrimeRénov’ ou la prime énergie.

Bon à savoir

L'utilisation du chèque énergie pour un audit énergétique est particulièrement intéressante. MaPrimeRénov’ peut financer un audit jusqu’à 500 €, et le montant maximal du chèque énergie est de 277 €. Pour un audit facturé 800 €, vous ne paierez réellement que 23 €.

Si les travaux sont facturés avant la date de fin de validité de votre chèque énergie, vous pouvez l’utiliser directement pour payer la facture de l’entreprise choisie pour réaliser les travaux.

Si vous voulez financer des travaux qui sont prévus après cette date, vous pouvez échanger votre chèque énergie contre un chèque travaux de la même valeur, valable pendant deux ans supplémentaires.

Ce chèque travaux sera seulement utilisable pour financer vos travaux d’économies d’énergie. Contrairement au chèque énergie, il ne pourra plus servir à payer vos factures d’électricité, de gaz ou d’achat de combustible.

Bon à savoir

Il est possible de cumuler les chèques travaux sur une durée maximale de 3 ans.

Pour convertir votre chèque énergie en chèque travaux, contactez l’assistance chèque énergie au 0 805 204 805 ou via le formulaire de contact mis à votre disposition sur le site chequeenergie.gouv.fr.

Outils light bicolor
Confiez vos travaux de rénovation à isglö !
Auteur Ariane Dumont

À propos de l’auteur

Ariane Dumont

Ariane est responsable des contenus chez isglö. Elle manage notre équipe de rédaction et veille à la qualité de nos articles. Diplômée d'un master Information-Communication, elle a notamment travaillé pendant 2 ans pour des sites dédiés à l'énergie, ce qui l'a sensibilisée aux enjeux énergétiques (consommation, énergies renouvelables, etc.).

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

exoneration taxe fonciere

L'exonération de taxe foncière pour des travaux de rénovation énergétique

L'exonération de taxe foncière fait partie des aides financières locales dont vous pouvez bénéficier en réalisant des travaux de rénovation énergétique. Cette aide fiscale est attribuée par la commune. Il peut s'agir d'une exonération partielle ou totale, qui vous dispense donc de payer la taxe foncière totalement ou en partie.

Chaudière

Chaudière : choix, fonctionnement, entretien et prix

De nombreux types de chaudières sont disponibles sur le marché. Bien choisir votre chaudière vous permettra notamment de faire baisser vos factures de chauffage. Pour changer de chaudière, des aides financières sont disponibles.

Isolation par l'extérieur

Isolation des murs par l’extérieur : techniques, prix et aides financières

L’isolation par l’extérieur, aussi appelée ITE, consiste à isoler les murs de votre maison en plaçant l’isolant sur l’extérieur de la façade. Elle permet ainsi de ne pas perdre de surface habitable et de rénover vos façades. L’isolation par l’extérieur donne droit à différentes aides qui peuvent vous aider à financer le coût des travaux.

Coup de pouce

Prime Coup de Pouce 2024 : conditions et démarches

Le Coup de Pouce fait partie des Certificats d’Économies d’Énergies (CEE). C'est une prime bonifiée proposée par les entreprises signataires d'une charte dédiée.

Aides financières locales rénovation

Les aides financières locales pour une rénovation énergétique

Il existe de nombreuses aides pour financer vos travaux de rénovation, notamment au niveau de l’État français. Mais certaines collectivités territoriales (commune, département, région) ont aussi mis en place leurs propres dispositifs d’aides financières pour vous aider à payer votre rénovation énergétique.

Aides locales ille et vilaine 35

Ille-et-Vilaine (35) : les aides locales à la rénovation énergétique

Au niveau du département de l'Ille-et-Vilaine (35), vous pouvez bénéficier d'aides financières locales pour vos travaux de rénovation. Des aides des communautés de communes ou des communes elles-mêmes peuvent aussi diminuer le coût de vos travaux.