8 changements clés pour MaPrimeRénov' et les CEE en 2024 !

Image
changements aides rénovation globale
7 minutes  de lecture
Auteur Magali Rossin Auteur : Magali Rossin

Accompagnement obligatoire, nouveaux montants, suppression ou apparition de nouvelles fiches standardisées : beaucoup de changements sont à prévoir pour l’année 2024 au sein des dispositifs d’aide à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’ ou les Certificats d’économies d’énergie (CEE).

1 - MaPrimeRénov’ se scinde en 2 parcours : MaPrimeRénov’ décarbonation et le parcours accompagné

À partir du 1er janvier 2024, MaPrimeRénov’ proposera 2 parcours : MaPrimeRénov’ décarbonation et le parcours accompagné.

MaPrimeRénov’ décarbonation cible la décarbonation des systèmes de chauffage. Il s'agit d’une aide forfaitaire définie par les postes de travaux qui composent votre projet. En France métropolitaine, les foyers éligibles sont les foyers très modestes, modestes et intermédiaires. En Outre-mer, tous les foyers sont éligibles à MPR décarbonation.

Pour prétendre à MaPrimeRénov’ décarbonation, vous devrez obligatoirement opter pour un système de chauffage décarboné ou un système d’eau chaude sanitaire. Vous pourrez ensuite compléter votre forfait avec d’autres gestes comme l’isolation !

Le parcours accompagné a pour objectif la simplification et la massification des rénovations d’ampleur (ex rénovations globales). Tous les foyers peuvent prétendre au parcours accompagné (revenus très modestes, modestes, intermédiaires et supérieurs). 

Le financement du parcours accompagné est défini par un pourcentage (80 % pour un plafond de 70 000 € de travaux) avec un maximum de 90 % de financement du coût total des travaux. Il comprend toujours les bonus sortie de passoire thermique et atteinte de l’étiquette D. 

La mise en relation avec un conseiller Mon Accompagnateur Rénov’ (MAR) est obligatoire pour le parcours accompagné. Cela vous permet d'obtenir un suivi personnalisé de votre projet.

Vous devez sauter minimum 2 classes d’étiquette énergétique avec vos travaux dans le cadre du parcours accompagné. Dans ce cas précis, votre bouquet de travaux doit contenir  2 gestes d’isolation thermique (murs par l'extérieur, murs par l'intérieur, toit, plancher bas, fenêtres). Le nombre de gestes d'isolation thermique à réaliser est proportionnel à votre saut de classe énergétique.

La résistance thermique minimale définie pour l’isolation des parois opaques fait aussi partie des conditions à remplir pour le parcours accompagné. Vous pourrez aussi ajouter dans les dépenses éligibles les travaux qui visent à lutter contre l’inconfort estival.

Attention

Dans le cadre du parcours accompagné, vous ne pourrez pas garder un système de chauffage qui fonctionne majoritairement avec du fioul ou installer un système de chauffage majoritairement alimenté par du gaz.

Bon à savoir :

À partir du 1er juillet 2024, les foyers vivant dans une passoire thermique en F ou G ne pourront plus bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ décarbonation. Ils devront obligatoirement passer par le parcours accompagné.

Voici une infographie qui résume l’évolution du dispositif MaPrimeRénov’ en 2 parcours bien distincts pour 2024 :
 

Image
MaPrimeRénov nouveaux parcours
Bon à savoir :

Tout le monde peut choisir le parcours accompagné pour ses travaux même les foyers dont le logement est classé D ou C !

2 - Le dépôt d'un audit énergétique ou du DPE devient obligatoire dans le cadre de MaPrimeRénov' décarbonation

Pour prétendre au dispositif MaPrimeRénov' décarbonation, vous devrez présenter un Diagnostic de performance énergétique ou un audit énergétique. Cette nouvelle obligation a pour objectif de :

  1. Renforcer la qualité des interventions ;
  2. Garantir une efficacité énergétique optimale après travaux.

L’audit énergétique est un diagnostic détaillé de votre logement et de sa performance énergétique qui inclut au minimum 2 scénarios de travaux accompagnés d’une analyse financière. La fourchette de prix moyenne d’un audit pour une maison individuelle se situe entre 800 € et 1 200 €.  Le Diagnostic de performance énergétique (DPE) est une étude beaucoup moins détaillée et donc moins coûteuse de votre logement qui vous permet de connaître sa performance énergétique.

Le saviez-vous ?

Chez isglö, nous avons fait le choix de vous proposer un forfait unique de 800 € TTC pour un audit énergétique avant les aides et ce, quelles que soient les caractéristiques de votre logement ou sa localisation.

3 - L’isolation seule ne vous permet pas de bénéficier de MaPrimeRénov’ décarbonation

Le forfait MaPrimeRénov’ décarbonation exclut les travaux d’isolation mono-gestes. Pour recevoir l’aide MaPrimeRénov’ décarbonation, vos travaux d’isolation doivent être couplés à l’installation d’un système de chauffage décarboné ou d’eau chaude sanitaire.

Bon à savoir :

Vous pouvez toujours compter sur le dispositif des CEE pour financer vos travaux d’isolation thermique.

4 - La valorisation de la rénovation globale sera désormais la propriété de l’Anah pour les propriétaires occupants

À partir du 1er janvier 2024, les propriétaires occupants devront désormais passer par le parcours accompagné de MaPrimeRénov’ dans le cadre d’une rénovation globale. 

Il y aura 2 nouvelles fiches CEE réservées à l’Anah pour les rénovations d’ampleur (ex rénovations globales) :

  • Une fiche standardisée BAR-TH-174 “Rénovation d’ampleur pour les maisons individuelles” ;
  • Une fiche standardisée BAR-TH-175 “Rénovation d’ampleur pour les appartements”.

Les acteurs privés (obligés et délégataires) ne pourront plus valoriser la fiche BAR-TH-164 pour les propriétaires occupants, mais ils pourront continuer à le faire pour les résidences secondaires et les propriétaires bailleurs.

5 - Une harmonisation de l’audit énergétique réglementaire et incitatif est prévue

À partir du 1er avril 2024 , une harmonisation de l’audit énergétique réglementaire et incitatif est prévue pour simplifier les démarches.

Pour rappel, l’audit énergétique réglementaire est obligatoire dans le cadre de la vente d’un logement énergivore. L’audit incitatif devient obligatoire seulement si vous souhaitez percevoir les aides à la rénovation globale.

6 - Les forfaits pour l’installation d’un système de chauffage au bois baissent

Une baisse de 30 % est prévue sur les forfaits d’aide qui concernent l’installation d’un système de chauffage fonctionnant au bois et ce, à partir du 1er avril 2024

Prenons l'exemple d'un ménage modeste qui souhaite installer un poêle à granulés ou à bûches. Si sa prime s’élève à 2 500 € aujourd'hui, elle sera de seulement 1 750 € à partir du 1er avril 2024.

7 - Les montants des fiches BAR-EN-104, BAR-EN-108 et BAR-TH-127 évoluent (CEE)

À partir du 1er janvier 2024, le calcul du montant des CEE pour les fiches BAR-EN-104 : Fenêtre ou porte-fenêtre avec vitrage isolant et BAR-EN-108 : Fermeture isolante change. Il sera calculé selon la surface de matériau installé en m² (et non plus du nombre).

Pour la fiche BAR-EN-104, ce changement entraîne une perte d’aide de 35 % sur le combustible et une revalorisation de 3 % pour l’électricité.

Selon ces nouvelles méthodes de calcul, le montant de CEE serait d'environ 503.75€ pour 25 m² de fenêtres.

Bon à savoir :

Seul le remplacement du simple vitrage est éligible au dispositif des CEE en 2024.

Pour la fiche BAR-EN-108, cela équivaut à une perte de 20 % sur la prime CEE.

La fiche BAR-TH-127 : VMC double flux sera harmonisée avec la fiche BAR-TH-125 “VMC simple flux”.  Certaines informations supplémentaires seront ajoutées comme :

  • La puissance absorbée pondérée du caisson (devis et facture) ;
  • La référence de l’avis technique commission chargée de formuler les avis techniques (CCFAT) et de sa date de validité sur l’attestation sur l’honneur.

8 - Les fiches BAR-TH-106 et BAR-TH-104 seront supprimées (CEE)

Les fiches BAR-TH-106 : Chaudière individuelle à haute performance énergétique et BAR-TH-104 :  Mise en place d'une pompe à chaleur (PAC) de type air/eau ou eau/eau seront supprimées d’ici 2024. Elles seront remplacées par 2 autres fiches standardisées :

  1. La BAR-TH-171 : Pompe à chaleur (PAC) de type air/eau ;
  2. La BAR-TH-172 : Pompe à chaleur (PAC) de type eau/eau ou sol/eau.

Ces 2 nouvelles fiches ont pour objectif de :  

  • Valoriser les CEE selon les nouveaux pourcentages d’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) des équipements ;
  • Valoriser les CEE selon l’usage de la PAC “chauffage” et/ou “eau chaude sanitaire”.
Bon à savoir :

L’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) correspond au rendement d’un appareil de chauffage sur une année complète.

Ces fiches ne sont pas cumulables avec la BAR-TH-148 : Chauffe-eau thermodynamique à accumulation si la PAC sert au chauffage et à l’eau chaude sanitaire. La PAC doit également être équipée d’un régulateur de classe IV à VIII.

Les fiches BAR-TH-171 et BAR-TH-172 seront éligibles au Coup de pouce chauffage pour le remplacement d’une chaudière gaz, fioul ou à charbon.

Voici le montant du Coup de pouce chauffage selon la fiche standardisée et la situation de revenus de votre foyer : 

 Ménage modestesAutres ménages 
BAR-TH-1714 000 €2 500 €  
BAR-TH-1725 000 €5 000 € 

Pour rappel, voici les plafonds de revenus des ménages considérés comme modestes dans le cadre de la prime Coup de pouce : 

Nombre de personnes composant le ménagePlafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€)*Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)*
125 71419 565
237 73928 614
345 32634 411
452 92540 201
560 54646 015
Par personne supplémentaire+ 7 613+ 5 797

*Plafonds en vigueur depuis le 1er janvier 2022

Auteur Magali Rossin

À propos de l’auteur

Magali Rossin

Magali est notre responsable de contenus. Chez isglö, elle travaille entre autres à la rédaction de nos articles de blog. Sa mission ? Vous proposer des contenus pédagogiques pour vous renseigner sur la rénovation énergétique et vous accompagner dans votre projet !

Lire ses articles

0 800 700 700

Service & appel     
gratuits

Articles similaires

chauffage electrique

Chauffage électrique : installation, prix, consommation

Plus d’un tiers de la population française possède un chauffage électrique. Si le prix de l’électricité reste très élevé et continue d’augmenter, l’installation d’un système de chauffage électrique reste une option qui séduit beaucoup. En effet, son prix d’achat est accessible et son utilisation très facile.

VMC double flux

VMC double flux : fonctionnement, installation et prix

La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux est un système de ventilation qui permet de renouveler votre air intérieur. Par rapport à la VMC simple flux, elle a la spécificité de préchauffer l'air neuf avant de l'insuffler dans votre logement, ce qui vous permet de bien réguler votre température intérieure.

prix bois de chauffage

À quel prix acheter du bois de chauffage autour de chez vous ?

Le prix de l'énergie a augmenté et ça concerne aussi le bois de chauffage ! Pourtant, on ne cesse de vous répéter que le bois de chauffage reste la solution la plus économique (et encore plus si vous avez un poêle à bois à la maison) ? C'est bien vrai ! La quantité de bois que consomme un poêle à bois est inférieure à celle d'une cheminée.

À quel prix acheter du bois de chauffage autour de chez vous ? Où trouver du bois de chauffage au meilleur prix ? Pourquoi le prix du bois de chauffage a augmenté ?

prime coup de pouce chauffage pilotage connecté

Une nouvelle prime Coup de pouce " Pilotage connecté du chauffage pièce par pièce " pour décembre 2023

Souvenez-vous, un Plan thermostat avait été lancé en octobre par l’État. L’objectif ? Encourager les foyers Français à adopter des thermostats programmables ou sans fil chez eux. Selon une étude de l’Ademe, cet investissement permettrait de faire jusqu'à 15 % d’économies de chauffage en moyenne.

Dans cette même dynamique, le Coup de pouce " Pilotage connecté du chauffage pièce par pièce " vient d’être instauré et entrera en vigueur à partir du 1er décembre 2023 en France.

Aide isolation

Quelles aides pour l'isolation de votre maison ?

On estime que refaire l'isolation de votre maison vous permet d'économiser environ 30 % sur vos factures de chauffage. C'est même la première étape d'une rénovation, car il ne sert à rien de changer de chauffage si toute la chaleur de votre logement continue de s'échapper ! Pour financer vos travaux d'isolation, il existe différentes aides financières.

Sortir précarité énergétique

Pour en finir avec la précarité énergétique

5,6 millions de ménages français souffrent de précarité énergétique. Si les conseils pour faire des économies d'énergie ne manquent pas, sortir de la précarité énergétique nécessite bien plus que des écogestes. Il faut privilégier une approche globale et accentuer l'accompagnement de ménages souvent découragés par l'ampleur de la tâche. Des financements existent, mais le reste à charge constitue un obstacle important pour des ménages souvent précaires.